Mots et Sens a créé une série « Cerveau et sens » pour expliquer de façon ludique les réactions émotionnelles de l’enfant et adulte hypersensible.

Pourquoi cela m’arrive à moi ?

Pourquoi j’attire cette situation, pourquoi cette situation se reproduit-elle ?

Ai-je fait quelque chose de mal, pourquoi moi ? on dit qu’on est responsable de ce qui nous arrive, c’est donc que j’ai créé moi-même cette situation ?

Dans la vidéo ci-dessous Emeline explique de façon ludique comment le cerveau fonctionne en situation de stress. Grace à la plasticité cérébrale, il est possible de changer et modifier son cerveau. Grâce aux prises de conscience, chaque personne accède plus facilement à la connaissance, il comprend, apprend et ose de nouvelles expériences.

Toutefois, chez l’hypersensible, il est reconnu que son fonctionnement est différent. Ses réactions émotionnelles sont plus intenses. Ce qui induit chez lui une peur du changement. Un environnement sain, un entourage bienveillant peuvent-ils suffire à le sécuriser ? Pas forcément, car l’hypersensible fonctionne différemment.

En situation d’échec, l’hypersensible se sent coupable. Lui dire qu’il est responsable peut avoir pour effet de la culpabiliser davantage, selon sa propre perception.

Comment l’hypersensible peut-il devenir autonome et libre ?

L’hypersensible doit prendre conscience des situations qui le perturbent, faire un travail sur lui pour modifier sa vision, prendre du recul par rapport aux événements.

Si l’hypersensible prend conscience que :

  • son fonctionnement particulier influe sur ses réactions émotionnelles.
  • il est responsable de ses pensées et perceptions.
  • Il n’est pas responsable des pensées et actions d’autrui.

Alors il ne revêt plus l’habit de victime (qu’il portait sans en avoir conscience). Il devient conscient et acteur de sa vie. Il devient autonome et libre.